Prendre rendez-vous
Centre Jacques CALLOT
03 83 98 54 44
Polyclinique de Gentilly
03 83 93 50 31

Infiltration ostéoarticulaire et rachidienne

 

* But d'une infiltration

Une infiltration consiste à injecter un principe actif (anti-inflammatoire) plus ou moins associé à un anesthésique dans une articulation, dans une bourse séreuse ou près d'un tendon afin de traiter des douleurs localisées.

En fonction du lieu de l'infiltration, le geste sera guidé par scanner ou échographie. Ces techniques permettent de choisir le point d'entrée de l'aiguille, de suivre son trajet et d'atteindre la cible de façon certaine.

Votre coopération est essentielle lors du geste, vous devez rester immobile pendant l'ensemble de la procédure. L'examen se déroule avec des précautions d'asepsie.

* Prise de rendez vous pour une infiltration

N'oubliez pas votre ordonnance lors de la prise du rendez vous.

Il faudra également nous préciser :

  • si vous avez des antécédents allergiques (produits de contraste iodés, anti inflammatoires)
  • si vous êtes susceptible d'être enceinte
  • si vous prenez des médicaments qui fluidifient le sang (aspirine, anticoagulants)
  • si vous avez déjà eu une infiltration auparavant

* Préparation et précautions avant l'examen

Il est parfois nécessaire d'arrêter la prise de certains médicaments le jour de l'infiltration ou quelques jours avant, en accord avec votre médecin traitant.

Venez de préférence accompagné. Il ne faut pas être à jeun.

Pour être plus à l'aise, il est conseillé d'aller aux toilettes avant la ponction.

Pensez à venir avec vos examens antérieurs et les examens en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM, scintigraphies osseuses, ...), votre carte vitale et votre attestation de mutuelle, ainsi que les produits que l'on vous a prescrit pour le geste.

* Déroulement de l'examen

Vous avez signalé votre arrivée à l'accueil. Un dossier est constitué, contenant la demande d'examen et vos examens radiologiques antérieurs.

Vous êtes ensuite accueilli par le manipulateur qui vous conduit dans une salle de préparation et vous précise les vêtements qu'il faut enlever.

L'examen se fait en position allongée. La peau est d'abord désinfectée.

L'infiltration comprend deux étapes principales :

  • le repérage de l'organe ou de la lésion
  • l'introduction de l'aiguille puis l'infiltration par un médicament anti-inflammatoire à base de Cortisone. Le radiologue peut procéder à une anesthésie locale auparavant.

L'aiguille est mise en place très précisément grâce au scanner ou à l'échographie.

Quelques images radiologiques ou échographiques seront prises durant les différentes phases de l'examen.

* Incidents et effets secondaires

Après votre retour à domicile, il est possible qu'une majoration minime des douleurs surviennent pendant 48 à 72 heures après l'infiltration, ceci ne constitue pas une complication.

Comme pour toute ponction, il existe un très faible risque d'infection. Nous prenons toutes les précautions nécessaires pour l'éviter. En cas de fièvre, de douleur persistante, de chaleur, ou de rougeur dans les jours suivant l'examen, il est important de contacter immédiatement votre médecin ou notre équipe

Il existe un risque très faible d'hématome: vous devez nous avertir si vous avez des problèmes de coagulation, ou si vous prenez un traitement anticoagulant ou de l'aspirine.

Quelques cas rares d'accidents neurologiques (tétraplégie, paraplégie) ont été rapportés après injections radioguidées de suspensions de glucocorticoïdes au rachis lombaire et cervical. Le risque d'infarctus médullaire est plus élevé chez les patients ayant des antécédents de chirurgie du rachis.