Prendre rendez-vous
Centre Jacques CALLOT
03 83 98 54 44

Irm

 

* Principe de l’IRM

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est une imagerie en coupe qui permet d’explorer en 2 ou 3 dimensions les différents organes.

Il s’agit d’un champ électromagnétique puissant, c’est à dire un aimant généré par une bobine électrique plongée dans de l’hélium, dont l’intensité peut varier de 1,5 à 3 Teslas. Cette technique n’utilise donc pas les rayons X.

* Prise de rendez vous pour un IRM

N’oubliez pas votre ordonnance lors de la prise du rendez-vous.

En fonction de l’examen prescrit, une ordonnance vous sera envoyée pour acheter le produit de contraste et faire réaliser, si nécessaire, un dosage de la créatinine sanguine qui reflète le fonctionnement de vos reins.

Nous vous poserons quelques questions pour rechercher d’éventuelles contre-indications à la réalisation de l’IRM. Il faudra nous préciser :

  • Si vous êtes porteur d'un pace maker ou de tout dispositif médical implanté
  • si vous avez des antécédents allergiques
  • si vous êtes diabétique ou asthmatique
  • si vous êtes susceptible d’être enceinte
  • les médicaments que vous prenez

Pensez à venir avec vos examens antérieurs et les examens en rapport avec votre IRM (radiographies, examens biologiques, échographie, mammographie…), votre carte vitale et votre attestation de mutuelle, ainsi que le produit de contraste que l’on vous a éventuellement prescrit.

* Préparation et précautions avant l’examen

En arrivant, on vous demandera d’enlever tous les éléments métalliques (soutien-gorge, bijoux, lunettes, montres, cartes de crédit, téléphones, ainsi que les appareils dentaires amovibles et les appareils d’aide à l’audition.

Certains fards à paupière contenant des métaux, il est recommandé de ne pas se maquiller avant un examen de la tête.

Pour certains examens, il est nécessaire d’être à jeun, notamment pour la réalisation d’une biliIRM (IRM des voies biliaires), d’une IRM pancréatique, d’une entéroIRM (IRM de l’intestin grêle), ou de certaines IRM pelviennes. Dans le cas d’une entéroIRM, vous serez convoqué au moins 1 heure avant l’examen pour préparer l’opacification digestive.

Veuillez nous signaler si vous êtes claustrophobe; actuellement, la plupart des personnes supportent mieux l'IRM grâce aux nouveaux appareils plus larges.

* Déroulement de l’examen

Vous avez signalé votre arrivée à l’accueil. Un dossier est constitué, contenant la demande d’examen et vos examens radiologiques antérieurs.

Vous êtes ensuite accueilli par le manipulateur qui vous conduit dans une salle de préparation et vous précise les vêtements qu’il faut enlever. En raison de la force de l’aimant, il est nécessaire de ne pas s’approcher de l’appareil avec des objets métalliques (pièces, aiguilles, bijoux, etc.) ou avec des cartes magnétiques (cartes bancaires, tickets magnétiques de bus, etc.) et donc de les laisser au vestiaire.

Il est d’autre part nécessaire de retirer votre montre car la force du champ magnétique pourrait fausser son mécanisme.

L’examen est indolore et réalisé en position couchée, en plaçant au centre d’une antenne de réception la partie du corps à étudier. Pendant la fabrication des images, vous entendez pendant quelques minutes un bruit, parfois fort. Ceci est tout à fait normal et varie avec le type de séquence. Pour diminuer l’intensité du bruit et permettre de communiquer avec vous, nous placerons un casque sur la tête.

Nous vous donnons une poire d’appel lors de l’installation, pour nous appeler en cas de problème. Lorsque vous appuyez sur la poire, nous vous répondons immédiatement, mais ceci déclenche l’arrêt de la séquence d’images en cours.

Pendant toute la durée de l’examen (entre 15 et 40 minutes en général), nous vous demanderons une immobilité parfaite, cet examen étant extrêmement sensible aux mouvements.

Parfois, il peut être nécessaire de réaliser une injection intraveineuse de produit de contraste (Gadolinium) à l’aide d’un cathéter qui sera posé au pli du coude le plus souvent. Ce produit est différent des produits de contraste iodés utilisés au scanner. Il n’existe pas d’allergie croisée.

* Contre indications

  • Sauf nécessité absolue, on ne peut réaliser d’IRM lors du 1er trimestre de la grossesse.
  • L’IRM est contre-indiquée chez les personnes porteuses d’un stimulateur cardiaque (pacemaker), d’un défibrillateur, d’une dérivation ventriculo-péritonéale, de prothèse cochléaire, d’une pompe à insuline… (Risque d’altération définitive du fonctionnement de ce type de matériel).
  • La présence de matériel métallique intra crânien ou autour des yeux, d’origine chirurgicale ou accidentelle, contre-indique l’IRM. En cas de doute (paillette de fer…), nous vous ferons réaliser une radiographie du crâne avant l’examen pour éliminer tout risque.

Cette liste n’est pas exhaustive, n’hésitez pas lors de la prise de rendez-vous à nous préciser la présence de matériel étranger. Si vous possédez une carte indiquant les références du matériel implanté, nous vous demanderons de nous l’apporter lors de l’examen pour vérifier qu’il est compatible avec la réalisation d’une IRM.

* Incidents et effets secondaires

L’examen n’est pas douloureux, mais il est souvent un peu long et le bruit peut être désagréable.

Un sentiment de malaise par crainte d’être enfermé (claustrophobie).

Le produit de contraste le plus souvent utilisé est à base de Gadolinium. Ce produit est généralement bien toléré. Des manifestations allergiques banales sont possibles (urticaire). De graves réactions d’allergie sont tout à fait exceptionnelles. Lors de l’injection, sous l’effet de la pression, il peut se produire une fuite du produit sous la peau, au niveau de la veine. Cette complication est rare (un cas sur plusieurs centaines d’injections, généralement sans suites graves), et peut nécessiter un traitement local.