Prendre rendez-vous
Cabinet de radiologie RX125
03 83 30 96 96
Centre Jacques CALLOT
03 83 98 54 44
Polyclinique de Gentilly
03 83 93 50 31

Radiographie Standard

 

 

Vous allez passer une radiographie standard : cette technique permet l’étude de différentes parties du corps grâce à l’exposition à des rayons X

C’est un examen indolore permettant l’analyse de la plupart des parties du corps, notamment articulations, ou thorax.

* Précautions avant l’examen

L'examen ne demande pas de préparation spécifique.

Cet examen utilise les rayons X : il est contre-indiqué chez la femme enceinte

(sauf cas particulier : pelvimétrie).

* Déroulement de l’examen

Dans une cabine, on vous demandera de dévêtir la partie à radiographier.
L'examen sera réalisé par un manipulateur diplômé.

L’examen peut être réalisé en position couchée ou debout selon la région à étudier. Le manipulateur prend le cliché en vous demandant de rester immobile: la prise du cliché dure quelques secondes.

Une fois terminé, vous patienterez un peu dans la salle d'attente. Puis le radiologue vous verra dans un bureau individuel pour vous expliquer les résultats de votre examen.

Après l'examen, des clichés, un compte rendu et la facture (avec les sommes prises en charge par la sécurité sociale et les mutuelles) vous seront donnés à l’accueil.

* Incidents et effets secondaires

Les doses d'irradiation utilisées et les précautions prises pour limiter l’exposition font qu’il n’y a pas d’effets secondaires décrits.

 

Hystérosalpingographie

Vous allez passer une hystérographie : cet examen permet l’étude de l’utérus et des trompes grâce à l’exposition à des rayons X et à l’utilisation d’un produit de contraste opacifiant.

* But de l'examen

Bilan d'infertilité : à la recherche d'une malformation de l'utérus ou d'une obstruction des trompes.

Bilan de saignements (métrorragies) à la recherche d'une anomalie à l'intérieur de la cavité utérine.

* Précautions avant l'examen

Signalez immédiatement s’il y a un risque de grossesse : l'examen ne doit pas être réalisé en cas de risque de grossesse, c'est pour cela qu'il est toujours réalisé en début de cycle.

Il convient de signaler toute infection génitale en cours, ainsi que d'éventuels antécédents d'allergie aux produits de contraste iodés.

* Déroulement de l'examen

Après avoir vidé votre vessie, vous êtes installée sur la table d'examen.

Comme pour un examen gynécologique, un spéculum est mis en place et le col de l'utérus repéré. Une pince placée sur le col peut parfois entraîner une petite douleur fugace.

Le médecin introduit doucement l'extrémité d'une canule dans l'orifice du col, il vérifie la bonne position de la canule et injecte lentement le produit de contraste.

L'injection est en général indolore, parfois la patiente signale des douleurs spastiques, comme en début de règles.

Les clichés sont pris pendant le remplissage, au moment du retrait de la canule, et après quelques minutes en cas de bilan d’infertilité.

Après l'examen, des clichés, un compte rendu et la facture (avec les sommes prises en charge par la sécurité sociale et les mutuelles) vous seront donnés à l’accueil.

* Complications pouvant survenir

Un petit écoulement de sang, pendant quelques minutes est normal.

Des douleurs spastiques plus intenses surviennent parfois, surtout chez des personnes anxieuses. Elles cèdent en général rapidement.

* Précautions à prendre après l'examen

Très rarement, un malaise, là encore favorisé par l'anxiété, peut survenir dans les minutes qui suivent. Il faut nous en avertir rapidement. Tout s'arrange après un repos allongé.